Archives de catégorie : actualités

La saga des facettes

Du façonnage à la séance photo de plein air, en passant par l’émaillage et la cuisson, les vases à facettes sous toutes les coutures ! A retrouver pour de vrai jusqu’à Noël galerie Hayasaki.

Et même un diaporama technique !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vive le printemps !

Travailler sous contrainte, c’est plutôt reposant finalement.

Depuis l’invitation à participer à une exposition-vente sur le thème japonais de la fleur de cerisier, les fleurs, leurs formes, leurs couleurs, ont envahi l’atelier.

Voici un aperçu du travail monomaniaque de ce mois : de la recherche de formes aux cuissons et nouvelles couleurs pour les pétales de porcelaine. Sans oublier la pause café dans la vaisselle toute neuve, sous le dernier soleil d’hiver.

 

Eloge de la pelure

… ou louange du copeau, ode à l’épluchure, à la gratture et à la rognure… à ces bribes de terre qui s’amoncellent régulièrement dans l’atelier.

Car lorsque l’on a tourné un pot et que l’argile s’est raffermie un jour ou deux, ce pot est replacé sur le tour, tête en bas, et le potier travaille à la manière du tourneur sur bois, avec mirettes, tournassins, estèques et autres outils tranchants du tournassage.

Surgissent alors des formes intéressantes, évocatrices, éphémères, fragiles et qui redeviendront, après recyclage, une argile plastique qui sera façonnée à nouveau.

A la ferme et au Couvent…

… au four et au moulin aussi, avec les cuissons de dernière minute.

Mais le mois d’août a surtout été un mois de rencontres et de découvertes, avec les teigneuses et les potiers !

Et au fil des discussions, des découvertes et des émerveillements, les projets s’affinent. Alors je vais continuer de tailler des facettes grâce au fil à découper le fromage, façonner des galets-bijoux, faire des expériences avec les émaux tenmoku et gouttes d’huile… bref, travailler de bon cœur pour l’exposition de fin d’année !

 

Géologies

Dans les coulisses de l’émaillage : où Moulinex et Tupperware deviennent outils de potier, où le matériel de précision sort du placard et où l’on admire les merveilles stratigraphiques des déchets d’émaux vintage.

Et au final quatre beaux échantillons d’émail tenmoku, tous différents, pour élargir ma palette de couleurs.

Au travail !

L’exposition de fin d’année 2014 est remballée, les candidatures pour les marchés de l’année 2015 sont envoyées… il est temps de se remettre au travail…

Alors ce weekend, emmitouflage de rigueur (ne pas oublier les chaussettes de ski) et retour à l’atelier pour de joyeuses retrouvailles avec le grès de Moûtiers.