Raku d’automne

La deuxième cuisson raku de l’année, dans la campagne normande.

Manier les longues pinces pour défourner à 900°C n’est pas de tout repos, mais finir la journée en dégustant les châtaignes rôties dans la cheminées et la roquette du jardin est une récompense à la hauteur !